L O A D I N G

Journées synodales

Premiere journée : une démarche de conversion à la lumière du rapport SAUVE

Deuxième journée : La gouvernance dans l'église

Le roi déçu ou l’exercice compliqué de la gouvernance par Marie Laure Durand a servi de base à notre journée

 

Suite à nos rencontres synodales, nous enverrons le fruit de nos réflexions au diocèse.

Voici le document dans une version de travail :

Synode sur la synodalité : une expérience vécue dans le diocèse

 

« Le chemin de la synodalité est justement celui que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire ».

C’est cette inspiration qui a guidé le pape François pour associer l’ensemble du peuple de Dieu au prochain synode des évêques d’octobre 2023.

Mais qu’est-ce que la synodalité ? L’origine du mot Synode signifie « marcher ensemble ». La synodalité est donc un style et une manière d’être par lesquels l’Église vit sa mission dans le monde, mission qui exige que le Peuple de Dieu tout entier soit en voyage ensemble, « marche ensemble », chaque membre jouant son rôle crucial et unique dans la vie de l’Église.

L’objectif de ce synode particulier est d’écouter, en tant que Peuple de Dieu tout entier, ce que l’Esprit Saint dit à l’Église pour poursuivre les voies sur lesquelles Dieu nous appelle : une communion plus profonde, une participation plus complète et une plus grande ouverture à l’accomplissement de notre mission dans le monde, d’où le thème de ce synode.

Ce synode, initié à Rome le 10 octobre 2021, prévoit une première étape diocésaine. Celle-ci s’est déroulée pour le diocèse de Marseille entre le 17 octobre 2021 et le 7 mai 2022. De nombreux groupes ont prié, médité la Parole et échangé autour de 3 thèmes de réflexion :

  • Écouter le Parole, méditer et célébrer
  • Coresponsabilité et écoute de l’Esprit Saint
  • Écoute, dialogue et mission

Le diocèse a ainsi reçu plus de 120 contributions écrites, résultats de ces échanges, faisant état de plus de 1 130 participants à la démarche.

Le 7 mai 2022, en la basilique du Sacré-Cœur, une assemblée diocésaine a permis de présenter un certain nombre de verbatims reçus, d’échanger encore en tables-rondes autour de ces thèmes et permettre ainsi d’enrichir le discernement nécessaire à ce qu’il est bon de retenir pour orienter la marche commune du diocèse.

Deux documents sont directement issus de cette étape diocésaine :

  • Une récolte des verbatims reçus et ordonnés par thèmes ,
  • Une synthèse diocésaine de 10 pages pour contribuer à la phase suivante nationale sera envoyé à la Conférence des Evêques de France.” 

0 Comments